Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-07-2023 12:15:23

garrett
Membre
Lieu : la Mayenne
Inscription : 17-11-2005
Messages : 1 696

peinture hors carosserie

Bonjour
j'ai parcouru les sujets de restauration et je suis un peut perdu, a moins que je ne soit passé à coté il n'y a pas de sujet épinglé.
Je ne cherche pas d'info pour la carrosserie, je n'en suis pas encore là, mais pour le reste.
Je ne pense pas être le seul dans ce cas, cela pourrais être pas mal de faire un récap' de ce qui marche, de quoi mettre ou.


-Le moteur: pour le bloc lui même il faut de la peinture qui tienne les lubrifiants, pas besoin que ce soit de la haute température ?
Pour les pièces annexes: support d'alternateur, supports moteurs, filtre à air ?

Trains roulant: les bras de suspension sont rouillé juste en surface, mais il y a la partie creuse qui est difficile à traiter. Si je vais jusqu'à tout déposer, je pensais à un trempage dans l'acide oxalique, il y a aussi les trempage dans l'acide phosphorique, je suis incapable de dire ce qui est le mieux. Cela bouffe la rouille, après quoi mettre pour protéger ?
Quelles son ceux qui ont expérimenté l'électrolyse.? La technique en elle même n'est pas compliqué mais il y a deux possibilité, dérouiller et déposer une couche de protection.  Comment on contrôle la réaction avec des pièces de taille et d'épaisseurs différentes.
Peintre anti rouille puis peinture normale, apprès antirouille (c'est pas plutôt réservé pour la carrosserie ?).

Quelle sont vos retour d'expérience ? Techniques, marques  ?


4L un jour 4L toujours.

Hors ligne

#2 14-07-2023 12:54:04

JP26
Membre
Inscription : 16-02-2021
Messages : 809

Re : peinture hors carosserie

J'utilise les produits de Restom, avec lequel, je n'ai aucun lien de parenté ou d'intérêt.

Simplement deux constatations: ce n'est pas donné, mais ça marche très bien......et ils ne sont pas avares de bons conseils d'application

Leur catalogue est déjà une mine de renseignements utiles


Comme le disait le Très Grand LAO TSEU (Philosophe chinois de l'antiquité) :  La 4L n'est pas encore inventée, mais ça viendra bien un jour

Confucius répondait ainsi: Mieux vaut ne rien faire en lisant le manuel de réparation que faire une connerie sans avoir lu le manuel

Hors ligne

#3 15-07-2023 00:10:35

patcatcat
Membre
Lieu : 30170 Cros
Inscription : 16-11-2005
Messages : 7 946

Re : peinture hors carosserie

Je n'utilise pas les produits restom beaucoup trop cher pour ma bourse..

Les bras je l'es ai dérouillés à l'électrolyse dans une poubelle avec l"anode (+) entourée d'un tube de caoutchouc avec des trous.
Je glisse l'anode enrobée de caoutchouc dans le bras creux le caoutchouc (ou plastique) cela évite le court-circuit ce qui empêcherait l'électrolyse, l'extérieur ce fait simplement. La réaction ce controle visuellement quand il n'y a plus de rouille tu arrêtes...

N'utilise que des électrodes fer ou acier pour l'anode, avec de l'inox elle s'abime moins mais elle engendre du Chrome III qui est toxique, donc les résidus sont très polluants....

La protection je la fait ensuite avec du CIP (d'owatrol), que je vide directement dans le bras (un verre) puis je fait pivoter dans tous les sens le bras pour répartir le CIP partout, car aller peindre à l’intérieur du bras c'est coton, puis mettre le bras vertical ouverture en bas pour laisser écouler le surplus.

Je peint ensuite tous les éléments qui ne sont pas directement aux UV avec une peinture époxy.
Idem bloc moteur et autre pièces

Si l'élément est exposé aux UV, je passe après le CIP un apprêt époxy et une finition polyuréthane.

J'ai fait certaine pièces et la boulonnerie à l'acide phosphorique très efficace aussi, puis zingage ou CIP + finition...

Le dépôt électrolytique (électro-zingage) est plus compliqué à faire que le dérouillage.
Il faut préparé la solution (acide ou soude + zinc) puis la tension à appliquer la température du bain ect... Beaucoup de paramètres à gérer....


cat cat que du 4x4 big_smile
Rodéo 6 sinpar (4x4) 74 reconstruction
F6 sinpar (4x4)84
S128 somac (4x4)91

Hors ligne

#4 15-07-2023 01:20:59

garrett
Membre
Lieu : la Mayenne
Inscription : 17-11-2005
Messages : 1 696

Re : peinture hors carosserie

Merci des réponses.
Tu as du recule, comment ça tiens dans le temps ?
Tu traite les bras en fonte à l'électrolyse, j'ai lu que un courant de 1 A est idéal, confirmation ?
Il doit falloir un courant mini pour l'électrolyse se produise, au delà ça ne dois pas apporter grand chose.


Donc une fois la rouille traitée c'est CIP a tout les coup pour commencer. C'est ce qui revient un peut partout.

J'ai une donneuse je vais tester dessus. Pour faires les bain j'ai tout ce qu'il faut au boulot, soude, acide en quantité industriel.

J'envoie les motoréducteurs du boulots chez deux bobiniers différent, celui qui révise les SEW Usocom  utilise de la peinture poudre électrostatique, mais ça s'écaille en cas de chocs si la couche est trop épaisse. Je vais lui demander le tarif. Quelqu'un a déjà essayé ?


4L un jour 4L toujours.

Hors ligne

#5 15-07-2023 11:22:37

patcatcat
Membre
Lieu : 30170 Cros
Inscription : 16-11-2005
Messages : 7 946

Re : peinture hors carosserie

J'ai une jante HS teste bien oxydée à qui j'ai juste passé un coup de brosse métallique à la main histoire de retirer les "merdes" et un peu d'oxyde.
Traité au CIP depuis trois ans laissée à l'extérieur quasi aucun reprise de rouille sauf à la jonction de tôles vu le peu de soin mis à son nettoyage....

Par contre je n'ai jamais fait de bras en fonte mais je ne vois pas ce qui différencierait le procédé.

Pour l'ampérage je n'ai jamais mesuré, mon chargeur de batterie (réalisation perso à l'aide d'un kit) n'a que deux voyants un de charge et un de maintien de charge, et deux positions batterie <4A/h et >4A/h position que j'utilise....


cat cat que du 4x4 big_smile
Rodéo 6 sinpar (4x4) 74 reconstruction
F6 sinpar (4x4)84
S128 somac (4x4)91

Hors ligne

#6 15-07-2023 18:06:30

papytravaux
Membre
Lieu : Proche de Reims (51).
Inscription : 27-10-2014
Messages : 9 786

Re : peinture hors carosserie

garrett a écrit :

Bonjour

1) Trains roulant: les bras de suspension sont rouillé juste en surface, mais il y a la partie creuse qui est difficile à traiter. Si je vais jusqu'à tout déposer, je pensais à un trempage dans l'acide oxalique, il y a aussi les trempage dans l'acide phosphorique, je suis incapable de dire ce qui est le mieux. Cela bouffe la rouille, après quoi mettre pour protéger ?
2) Quelles son ceux qui ont expérimenté l'électrolyse.? La technique en elle même n'est pas compliqué mais il y a deux possibilité, dérouiller et déposer une couche de protection.
3) Comment on contrôle la réaction avec des pièces de taille et d'épaisseurs différentes.


Peintre anti rouille puis peinture normale, apprès antirouille

..
Bonsoir,
1) l'acide oxalique je ne connais pas mais l'acide phosphorique convient très bien
il nettoie, dérouille et phosphate ( protection antirouille)....donc théoriquement pas besoin d'utiliser de l'antirouille.ni d'apprêt..mais je préfère en appliquer une couche d'apprêt ça donne un aperçu permettant de visualiser les éventuelles reprises de défauts

si tu peux agir par trempage tu gagnes en efficacité....
je l'utilise avec une concentration de 45 / 50°  ....
chez les grossistes pour l'industrie ils l'ont en 75°( j'en ai eu a ce titre par relation ) 
si tu peux en disposer autant que tu le veux la dilution dépendra de la concentration, du titre initial...

nécessite en principe un léger brossage avant peinture..

2) l'électrolyse est efficace ....
mais l'efficacité dépend des formes de pièces et positions des électrodes car le courant prend le chemin le plus court...

3) electrolyse ou acide , il s'agit d'un traitement de surface, donc l'épaisseur de la pièce n'entre pas en ligne de compte.


- l'art d'être utile est de faire en sorte de devenir inutile après partage de savoirs et d'expériences...

Hors ligne

#7 16-07-2023 10:35:04

patcatcat
Membre
Lieu : 30170 Cros
Inscription : 16-11-2005
Messages : 7 946

Re : peinture hors carosserie

Attention la couche de phosphate obtenue (avec nos méthodes amateur) par l'acide phosphorique est fragile et doit être recouvert par une couche de protection.

Pour ma part brossage léger à la brosse laiton (pas acier laitonné trop dur) pour enlever la couche de phosphate pulvérulent, puis une couche de CIP, puis suivant l'exposition et/ou la finition soit un apprêt époxy puis peinture époxy ou polyuréthane, soit directement après le CIP (couche fine, bien laisser sécher au minimum 72h) un époxy ou polyuréthane.

Passer le tampon abrasif (scotch brite vert) avant apprêt ou finition.


cat cat que du 4x4 big_smile
Rodéo 6 sinpar (4x4) 74 reconstruction
F6 sinpar (4x4)84
S128 somac (4x4)91

Hors ligne

Pied de page des forums