Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 20-11-2007 20:44:33

Papili95
Membre
Inscription : 07-09-2006
Messages : 276

Restauration châssis : mon expérience

Mon expérience de la restauration d’une plate-forme de  Rodéo 5 Teilhol 1982 sur base Renault 4L

Il serait prétentieux de ma part de prétendre donner des conseils pour la restauration d’une plate-forme de  Renault 4L. Mais, venant de terminer cette opération, j’espère que ces quelques lignes et images permettront à ceux qui veulent se lancer de mener à bien leur projet.
Quelqu’un m’a dit «  tu en fais trop et c’est bien trop beau, ce n’est qu’une Renault 4 » C’est vrai. Mais, comme les maçons, on ne peut construire ou reconstruire que sur des fondations solides. Et la plate-forme d’un véhicule comme la R4 reste la base sur laquelle tout repose : les suspensions, la mécanique, la carrosserie . D’où, l’absolue nécessité de fiabiliser au maximum cette partie du véhicule ,c’est donc cette voie que j’ai choisie et privilégiée.

L’achat de ma Rodéo 5.

Après avoir terminé la restauration complète d’un autre véhicule,une Méhari 85, j’ai trouvé sur le Net une Rodéo 5 dont j’avais possédé un exemplaire neuf en 1982 et qui m’avait laissé un excellent souvenir. Philosophie d’un véhicule dit de plein-air mais « vraie » voiture.
Si la mécanique semblait tout à fait correcte pour ses 24 ans et 103000 km, nous somme rentrés elle et  moi de Toulouse via le Gers et Limoges soit 920 km en une seule traite, la plate-forme s’est vite révélée être une passoire rongée par la rouille perforante que n’a pas manqué de signaler le contrôleur technique. Conscient de la chose j’ai vite pris la décision de trouver une autre plate-forme et de faire un transfert d’organes. C’est ainsi que toujours  sur le Net j’ai trouvé la « donneuse ». Un Club la vendait  et  me  garantissait  que sa plate-forme , complètement refaite par un précédent «  restaurateur » était « nickel-chrome » comme on dit maintenant. Garantie et pas chère c’était trop beau pour être vrai !

image00194.jpg

Le grattage/ nettoyage

Après l’avoir ramenée à mon domicile, Kiloutou, 22 m3 avec hayon 500kg  j’ai vite démonté ce qui restait sur cette épave et  commencé à gratter une couche d’anti-gravillonage impressionnant, de plus de 3 mm d’épaisseur. Hélas au fur et à mesure du grattage la vérité sur son état s’étalait au grand jour. Plancher avant  en pointillés au niveau des pieds, et bas de caissons totalement pourris toujours sur l’avant. Mauvaise surprise pour un châssis réputé en superbe état et garanti comme tel par le Président du  Club aussi naïf que moi et peut-être plus encore.

sanstitre016.bmpAu total 5 kg de Blakson enlevés au grattoir, à la ponçeuse et au décapeur thermique
sanstitre1851.bmpÇa sent pas bon pour le longeron !
image00634.jpgEt pourtant, je n’ai encore rien vu …

L’état des lieux passe par le  soulèvement du  plancher.

Vu l’étendue du désastre, et perdu pour perdu j’ai vite décidé de soulever  complètement la tôle de la partie avant pour vérifier l’état exact du soubassement. Avec un foret à dépointer je fais sauter les points de soudure les uns après les autres, je coupe les parties de tôles irrécupérables et je soulève. C’est encore pire que je craignais : le longeron gauche est largement chancré, son point d’attache sur le repose-pied  est bouffé par la rouille, les bas de caissons déjà «  rafistolés » par un prédécesseur ( sans doute un garage Renault d’une grande ville de l’Yonne) sont en dentelle jusqu’à la traverse milieu. Par contre tout l’arrière est en bon état apparent, sans oxydation particulière même au niveau des attaches de la suspension qui se révèlent être corrects, après grattage.

sanstitre2565.bmpLe  dessous du longeron gauche n’existe plus et le point d’attache sur la tôle du repose pieds a aussi disparu
sanstitre3322.bmpLes bas de caissons des deux côtés sont en dentelle. Le métal à disparu presque complètement
sanstitre4266.bmpUn précédent rafistolage apparaît au grand jour. La tôle de renfort est elle aussi pourrie

Réparable ou déchèterie : recherche des hommes de l’art

Totalement découragé je cherche dans mon entourage les compétences qui pourraient m’aider à déterminer si ce châssis est encore réparable ou s’il est bon pour la déchèterie. Le Club, vendeur, se fait tout petit ( une solution me sera proposée mais une fois que mon châssis aura été réparé). L’ami soudeur, proposé par le  Club est loin d’être enthousiaste quand je lui parle de longeron entamé, même pour venir voir. Et puis, coup de chance, mon sympathique dépanneur informatique à qui je pose la question a effectivement un ami qui travaille la tôle, qui vient de partir en préretraite, donc disponible et qui en plus vient tous les samedi dans ma ville. Si c’est pas un coup de pot…

Le verdict

Des la première visite de mon ami, tôlier/soudeur de son état, le verdict tombe : du boulot certes  mais c’est  réparable. Ouf je respire. Immédiatement il griffonne sur un bout de papier les dessins cotés des pièces de tôles à faire plier par un spécialiste qui reste à trouver. En fait des renforts en tôle de 1.5 mm pour remplacer les parties manquantes. Je découvre un métier que je ne connaissais pas.

La réparation

Autre coup de chance, toujours dans mon entourage je trouve le spécialiste en question qui ne met que quelques jours pour plier les tôles et en plus à des prix extrêmement corrects . Reste à trouver un poste à souder MIG. Le Président du MCDF, garagiste, en a justement un dont il n’a pas l’utilisation à ce moment là.

Tous les ingrédients sont réunis : un bon soudeur, un poste Mig et les pièces de renfort. En 4 heures de temps tout est en place, sans aucune difficulté particulière. Certes l’utilisation de la soudure MIG est un peu complexe mais avec un minimum d’entraînement  on y arrive. Quant à la consommation de gaz, quelques kilos..

sanstitre5225.bmptout est en place pour la soudure des pièces confectionnées par un métallier
sanstitre6173.bmpToutes les pièces et l’intérieur des caissons sont passés au CIP avant soudure et repose du dessous de plancher
sanstitre7148.bmple renfort en U s’intègre dans les bas des caissons
sanstitre8131.bmpce renfort coiffe le longeron et se reprend sur le plancher

Réfection du dessous de plancher : Warny ou pas Warny

Reste à remplacer tout l’avant du plancher et le dessous des bas de caissons dont les tôles ont été enlevées pour insérer les renforts en U. Ma première idée est d’utiliser les pièces de plancher déjà embouties et proposées par Warny, société bien connue. Mais après contact avec leur représentant leur utilisation supposerait un remplacement pratiquement intégral du plancher de ma plateforme alors que je n’ai besoin que de la partie avant et des bas de caissons. Nous utiliserons donc de la tôle pleine de 1.5mm, sans emboutissage bien sur puisque elle sera reprise et soudée pratiquement à l’identique de la tôle originale. Puis pour masquer les imperfections de soudure et les quelques petits trous qui restent un bon coup de Sinto fait l’affaire. Il ne reste plus qu’a appliquer le traitement et les peintures

Choix  du traitement

Abonné à 2cvExpert, revue produite  par le Groupe Sabates, Planète 2cv, Citropolis etc . j’avais reçu en son temps  le DVD consacré à la restauration complète d’un châssis et d’une carrosserie de 2cv. C’est donc  une adaptation du protocole proposé par 2cv Expert que j’ai décidé de mettre en œuvre.

J’ai donc suivi  les étapes suivantes  dont certaines font partie du protocole et d’autres que j’ai rajoutées car elles étaient plutôt destinées à la carrosserie qu’au châssis :
-          grattage à blanc du châssis
-          pose d’une couche d’anti-rouille industriel
-          pose d’une couche d’apprêt cellulosique
-          rebouchage de toutes les jointures des tôles au mastic spécial
-          pose de deux  couches de peinture bi-composant
-          traitement à la cire des corps creux
-          passage d’une couche mince d’anti-gravillonage

Mais avant d’attaquer il me fallait résoudre deux problèmes : l’exiguïté de mon garage en hiver et le choix d’un système de projection des différents produits. Pour travailler à l’aise dans tous les sens j’ai confectionné un « tourne-broche » . Suspendu par ses axes entre deux poteaux le châssis pouvait tourner sur 360 ° ce qui m’a permis d’accéder à toutes les parties, sans aucun effort et même pendant le passage des couches successives. Quant au pistolet à peinture j’ai finalement opté pour le système de peinture basse pression Airless car il a l’immense avantage de réduire les projections co-latérales au minimum ce qui était un impératif pour moi. De plus il a projeté tous les produits sans exception y compris l’apprêt cellulosique qui est plutôt pâteux.

Choix des produits

C’est la ou il ne faut pas se tromper car toutes les peintures et apprêts ne sont pas compatibles. Il faut impérativement trouver un détaillant qui vous propose une gamme complète de produits. J’en ai fait l’amère expérience car la première couche d’apprêt acheté chez A.D a en partie frisée le lendemain de l’avoir posée.

Quant au choix du CIP comme anti-rouille de chez Rustol/Owatrol/Durieu il a été dicté par le fait qu’il peut être recouvert par toutes sortes de peintures ce qui évite le problème cité plus haut. Ce n’est pas le cas du Rustol pur que l’on préconise sur les Forums.

sanstitre9126.bmpLa couche d’anti-rouille CIP donne déjà une meilleure allure à la plateforme, suspendue entre deux poteaux

Passage de la première couche d’apprêt
sanstitre11150.bmpL’apprêt de chez AD à frisé sur une partie du support. Incompatibilité  entre les produits ou séchage insuffisant  en sont responsables

sanstitre12130.bmpUn nouveau ponçage des parties frisées et remasticage avant la couche suivante

Point important souligné dans le DVD de chez 2cvExpert : le rebouchage minutieux de tous les interstices laissés vides entre les tôles soudées par pointage ou repliées l’une sur l’autre, colmatage qui n’était effectué lors de la construction de ces plateformes. C’est par tous ces trous, fentes diverses, replis de tôles etc que rentre l’eau qui finira par avoir leur peau l
sanstitre13119.bmpApplication systématique du mastic vendu en carrosserie pour boucher tous les trous et fentes. Cartouche appliquée au pistolet et on enlève immédiatement les surépaisseurs

Deuxième couche d’apprêt cette fois-ci cellulosique
sanstitre14106.bmp

Enfin pour la finition, deux couches de peinture noire satinée, bi-composant
sanstitre15109.bmp
sanstitre16103.bmpC’est quand même mieux !

Le traitement des corps creuxI

Il a consisté à injecter tout d’abord du Rustol pur, à l’intérieur des caissons, des brancards et des longerons puis, une fois sec,de la cire à corps creux et ceci pour minimiser au maximum les risques d’oxydation.
J’ai bien sur beaucoup insisté sur les longerons avant  et particulièrement celui de gauche  qui avait déjà beaucoup souffert. Pour ce faire et pour faire en sorte que le liquide pénètre et tapisse toutes les parois, j’ai utilisé mon pulvérisateur de jardin muni d’un tuyau en plastique de 6mm de diamètre au bout de la lance. Sous pression, et guidée par le bout de tuyau qui rentre sans problème dans les trous pré-percés sous les longerons le liquide a pénétré d’autant plus facilement que les trous ayant été colmatés par le mastic spécial le niveau est monté à l’intérieur même des longerons. Ressorti par un trou j’ai pu en récupérer la plus grande partie qui a été réutilisée pour traiter le reste de la plateforme.

sanstitre17100.bmpLe pulvérisateur de jardin, un must pour projeter le Rustol dans les longerons
sanstitre1854.bmpOn peut même récupérer le liquide après usage

Puis trois cartouches de cire à corps creux, projeté avec le pistolet ad hoc au bout du tuyau du compresseur, ont finalisé le traitement.

Restait l’anti-gravillonage à passer, après masquage de l’intérieur et des côtés de la plateforme. J’ai choisi de passer une couche assez mince sous la plateforme pour éviter que l’eau ne puisse s’infiltrer.

Conclusion

J’ai eu la chance que les attaches de suspension ne soient pas sérieusement touchées. Le fait de trouver rapidement des gens compétents à réellement permis de sauver cette plateforme. Avec du temps, de l’espace pour travailler c’est tout à fait faisable tout au moins au niveau du traitement que l’on peut peut-être assouplir. Mais il faut être absolument certain de l’état exact de la plateforme avant de se lancer et la seule façon de le connaître c’est de l’ouvrir au maximum. Coté financier si l’on applique le traitement in extenso c’est une opération assez lourde. Mais un châssis en bon état reste difficile à trouver et ne sera pas donné non plus. Au moins je sais dans quel état est le mien. Enfin, je crois qu’il vaut mieux éviter de faire confiance les yeux fermés quand il s’agit de l’état d’une plateforme. On risque vraiment de graves désillusions.. Bon courage à ceux qui se lanceront…

Matériel utilisé :      

- compresseur 50 l mais 3,5 cv et débit 290 l
- centrale peinture basse pression Airless
- brosses rotatives nylon sur perceuse
- disques lamellés sur tronçonneuse
- abrasif divers                           

Types  et quantités  des produits utilisés

- cire corps creux, 3 cartouches
- 2 l Rustol
- diluant/ nettoyant etc
- 2 lTrichlor pour enlever la graisse
- 1,5 l CIP antirouille
- 2L apprêt cellulosique
- 2l peinture bi-composant
- 1 grosse boite Sinto normal
- 1 cartouche avec pistolet anti-gravillonage
- ferraille pliée +- 20 kg 45€

Hors ligne

#2 20-11-2007 20:59:14

marvel
Membre
Inscription : 27-12-2005
Messages : 602

Re : Restauration châssis : mon expérience

comme quoi, les amateurs peuvent faire mieux que les pros...........

Hors ligne

#3 20-11-2007 21:12:11

doumé
Membre
Lieu : 76 Dieppe
Inscription : 21-01-2007
Messages : 2 038

Re : Restauration châssis : mon expérience

Chapeau !!!

Hors ligne

#4 20-11-2007 21:31:38

fastfane
Membre
Lieu : oise (60 )
Inscription : 04-03-2007
Messages : 170

Re : Restauration châssis : mon expérience

trés bon tutoriel !
je suis en train de refaire celui d'une clan et je connais bien la dificulté et la galére de certaines étapes.

Stéphane.

Hors ligne

#5 20-11-2007 21:55:53

coolgweny
Membre
Lieu : 85 - 44 - 49
Inscription : 18-04-2007
Messages : 1 924
Site Web

Re : Restauration châssis : mon expérience

Bravo ... je sais ce que c'est de s'attaquer à la restau d'un chassis ... j'ai même abandonné pour plutôt en acheter un déjà refait ... wink

Hors ligne

#6 20-11-2007 22:12:14

Senso
Membre
Lieu : versailles
Inscription : 17-11-2005
Messages : 5 914

Re : Restauration châssis : mon expérience

bravo, c'est superbe, manque plus qu'un petit coup de polish lol

Hors ligne

#7 20-11-2007 22:50:19

quatrelle82
Membre
Lieu : 82800 NEGREPELISSE
Inscription : 01-06-2006
Messages : 575

Re : Restauration châssis : mon expérience

Beau boulot. Très courageux.


Membre du R4/R6 CLUB de FRANCE depuis 1962

Hors ligne

#8 21-11-2007 12:44:12

4lfan
Membre
Lieu : 34 herault
Inscription : 14-11-2007
Messages : 354

Re : Restauration châssis : mon expérience

bien la tu est tranquille pour un moment tu as fait du bon travail


un amour de r4

Hors ligne

#9 21-11-2007 13:29:33

lucigo94
Membre
Inscription : 16-10-2007
Messages : 17

Re : Restauration châssis : mon expérience

Bonjour papili95

je suis sur le même que toi un rodéo 5 de 1982 << 1128  >> j'ai toutes les pièces neuves de A à Z amort roulem cardans crémail tambour machoires disq plaqu ECT..... et oui je vais attaquer moi aussi le châssis ce qui me fais peur mais je pense que le miens est peut être entre guillemets en meilleur état que le tiens tout du moins j'espère je te demanderais conseille sur pas mal de chose si je suis dans la M lol .
tout du moins je compte mis mettre le plutôt possible .tu à fait un superbe boulot .si tu veux je te donne mon châssis et toi tu me donne le tiens lol .

Hors ligne

#10 21-11-2007 18:49:43

Papili95
Membre
Inscription : 07-09-2006
Messages : 276

Re : Restauration châssis : mon expérience

Merci à tous. lucigo à ta disposition pour d'autres infos. Tu sais en outre que tu as un Forum spécifique consacré aux Rodéo/ Théva et autres tangara sur le site de 2CA.

Hors ligne

#11 21-11-2007 19:05:25

lucigo94
Membre
Inscription : 16-10-2007
Messages : 17

Re : Restauration châssis : mon expérience

RE je te remercie à toi papili et je pense que sans doute que j'aurais besoin de tes conseilles pour la suite .à+

Hors ligne

#12 21-11-2007 20:01:39

Papuche
Membre
Lieu : bordeaux(33)-poitiers(86)
Inscription : 17-11-2005
Messages : 6 423

Re : Restauration châssis : mon expérience

supe resto mais ya un truc qui me chagrine!!! lol

Enfin pour la finition, deux couches de peinture noire satinée, bi-composant

je suis désolé mais elle n'a rien de satiné la peinture la! tongue... je te montrerai sur mon proto un jour la difference!! mdrInvision-Board-France-536.gif


non serieusement c'est du beau boulot, moi j'ai fini de gratter le mieux, me reste encore à le degraisser et de mettre l'antirouille et la peinture!!

le mien ne sera pas aussi peinturluré que le tient, mais pour son utilisation ça devrait amplement suffir!!


Encore bravo en tout cas!!! Invision-Board-France-266.gif


SUD OUEST STICK pour vous servir
Envie d'une déco Adhésive pour votre intérieur, votre véhicule, votre vitrine, votre entreprise
Contactez nous en MP  sudoueststick@gmail.com
www.facebook.com/SudOuestStick

Hors ligne

#13 21-11-2007 20:25:26

boryslesurfer
Membre
Inscription : 14-09-2006
Messages : 164

Re : Restauration châssis : mon expérience

tres bon travail, merci pour ces detail

je vais refaire trois chassis ( 02 de  F6 et 01 de berline ) je sais maintenant quels produits utiliser.

Quand tu parles du CIP , c est la marque ou le type d antirouille ??

merci


-Elle sert à quoi cette clef ?
-A fermer ta gueule !

Hors ligne

#14 21-11-2007 20:48:13

bebel4x4
Membre
Lieu : Appoigny
Inscription : 20-12-2005
Messages : 2 337
Site Web

Re : Restauration châssis : mon expérience

là je dis chapeau l'artiste, tu a dans ton entourage les gens qu'il faut, j'ai 3 chassis en attente de refection là et un à renforcer, je te les amènes demain(lol).
vraiment du très beau boulot.

Hors ligne

#15 21-11-2007 20:49:22

bebel4x4
Membre
Lieu : Appoigny
Inscription : 20-12-2005
Messages : 2 337
Site Web

Re : Restauration châssis : mon expérience

ps: si tu pouvais m'envoyer une poignée de photos de cette refection, ce serait super: a.belval@orange.fr
merci

Hors ligne

#16 21-11-2007 21:31:18

Papili95
Membre
Inscription : 07-09-2006
Messages : 276

Re : Restauration châssis : mon expérience

LE CIP est l'antirouille pro de chez Durieu ( Rustol, Owatrol) mais contrairement au Rustol il est recouvrable par n'importe quelle peinture..

Bebel j'ai plein d'autres photos bien sur à ta disposition

Hors ligne

#17 21-11-2007 22:02:24

Wirehead
Membre
Inscription : 26-06-2006
Messages : 1 962
Site Web

Re : Restauration châssis : mon expérience

Félicitations, ca c'est du bô boulot !

Papili95 a écrit :

Totalement découragé je cherche dans mon entourage les compétences qui pourraient m’aider à déterminer si ce châssis est

oups ! On devait se voir à la rentrée, et j'avoue que je t'ai oublié avec les vacances... mea culpa !


Papili95 a écrit :

. Pour travailler à l’aise dans tous les sens j’ai confectionné un « tourne-broche » . Suspendu par ses axes entre deux poteaux le châssis pouvait tourner sur 360 °

Comment as tu fixé les poteaux ? Et pour l'axe d'articulation, qu'as tu utilisé ?

Dernière modification par Wirehead (22-11-2007 01:34:31)


Dieu est amour... avec une 4L autour !!!

Hors ligne

#18 21-11-2007 23:08:00

manu1108
Membre
Lieu : Jarny (54)
Inscription : 17-08-2006
Messages : 2 709

Re : Restauration châssis : mon expérience

magnifique. félicitations.


il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié

Hors ligne

#19 21-11-2007 23:33:27

LM
Membre
Lieu : Chartres 28
Inscription : 04-06-2007
Messages : 60

Re : Restauration châssis : mon expérience

Très beau travail!!
Tu a remis du mastic qui fait la jointure dans les angles???
j'ai refait quelques parties de mon chassis et je connai pas le nom de ce produit pour en remettre??
merci @+

Hors ligne

#20 22-11-2007 10:45:19

Papili95
Membre
Inscription : 07-09-2006
Messages : 276

Re : Restauration châssis : mon expérience

LM oui j'ai mis du mastic partout où cela me parraissait pouvoir créer une infiltration. Je ne me souviens plus de la marque mais j'ai trouvé le produit ad hoc chez Norauto mais il y en a partout et ça vaut 15 € la recharge pistolable.

Wirehead pour la construction du tournebroche, j'ai coincé deux poteaux de 90x90 de section entre le plafond et le sol.  J'ai passé un boulon de 120 de long au travers de l'un, celui de l'arriére et j'ai soudé sur deux équerres un boulon assez long qui permet de passer au travers du trou de la manivelle sur le devant du châssis. Sur l'arrière une cornière percéee en son centre est vissée en bout de brancards via les trous qui y sont percés . C'est super simple, j'ai mis deux heures pour tout préparer.

dscf1761.jpg

dscf17620.jpg

Wire head, je  commence le démontage de la mécanique . Si tu est toujours d'accord pour les barres de torsion on pourrait en profiter pour faire une séance photos et un tuto dont tu es le meilleur spécialiste..

Hors ligne

#21 22-11-2007 22:37:11

Wirehead
Membre
Inscription : 26-06-2006
Messages : 1 962
Site Web

Re : Restauration châssis : mon expérience

Papili95 a écrit :

Wire head, je  commence le démontage de la mécanique . Si tu est toujours d'accord pour les barres de torsion on pourrait en profiter pour faire une séance photos et un tuto dont tu es le meilleur spécialiste..

Volontiers, mais je n'aurai probablement pas de dispo avant noël. A partir de là ce sera calme au niveau de mon taf pour plusieurs semaines...


Dieu est amour... avec une 4L autour !!!

Hors ligne

#22 23-11-2007 00:08:25

Papili95
Membre
Inscription : 07-09-2006
Messages : 276

Re : Restauration châssis : mon expérience

Ca m'arrange je prends mon temps pour assurer un démontage "propre" et je nettoie  chaque pièce au fur et à mesure pour faciliter le remontage. Donc après Noël ce serait parfait pour moi. Je reprendrai contact.

Hors ligne

#23 28-03-2008 20:29:26

Shaft
Membre
Lieu : Boulogne (92) La X Valmer (83)
Inscription : 05-02-2008
Messages : 2 030

Re : Restauration châssis : mon expérience

Félicitations pour ce travail de sauvetage de plateforme !
Et aussi pour les photos, la clarté des explications, leur rédaction / mise en page dignes d'un rédacteur technique professionnel.
Les gens de la R.T.A. devraient en prendre de la graine !
Il ne me manque que l'huile de coude pour me lancer dans la même aventure sur une Clan de 88.

Un mécanicien avion retraité admiratif !

             Shaft

Hors ligne

#24 28-03-2008 21:23:50

michelebelge
Membre
Lieu : COESMES(35)
Inscription : 13-11-2007
Messages : 448

Re : Restauration châssis : mon expérience

Un mot ''BRAVO"!!!


Capable du meilleur comme du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur

Hors ligne

#25 29-03-2008 17:56:33

MarcJP4
Membre
Lieu : Catllar 66
Inscription : 25-03-2007
Messages : 1 308

Re : Restauration châssis : mon expérience

franchement je voudrai en faire autant mais la carrosserie et moi cela fait deux. soudure etc... je ne sais pas.
j'ai pourtant mon chassis de JP4 que j'aimerai remettre en état, alors si quelqu'un connait sur perpignan 66 un carrossier de talent je suis en attente de l'info.

Hors ligne

#26 29-03-2008 17:57:33

MarcJP4
Membre
Lieu : Catllar 66
Inscription : 25-03-2007
Messages : 1 308

Re : Restauration châssis : mon expérience

mon email pour l'info  c'est marcmedici@wanadoo.fr

merci par avance

Hors ligne

#27 29-03-2008 18:58:21

AckTaN
Membre
Lieu : Reims
Inscription : 29-03-2008
Messages : 2 197

Re : Restauration châssis : mon expérience

Félicitation, un travail vraiment remarquable.
Je suis vraiment impressioné par le travail que vous réalisez tous, étant nouveau et voulant me lancer dans l'aventure du 4L trophy, je pense partir moi aussi de la refection du chassis de ma 4L, mais je n'ai que peu de connaissance pratique. Si quelqu'un est prêt a m'accorder un peu de temps sur Reims, pour me conseiller, et m'aider sur quelques points, je laisse mon adresse mail : pierre.fourtines@gmail.com
Amicalement, ami trelleurs (Trelleuses!!)


Femme au volant, mort au tournant... mais femme au volant, quand t'as bu t'es bien content

Hors ligne

#28 30-03-2008 08:43:58

lapin.modeste
Membre
Lieu : Cestas
Inscription : 17-08-2007
Messages : 650

Re : Restauration châssis : mon expérience

Merci pour ce tuto extrêmement pédagogique et détaillé !

Le boulot est tout à fait remarquable.

Félicitation pour l'innovation du tourne broche !

Maintenant, pour le club vendeur...
Sans indiscrétion, combien il te l'on vendu ce châssis restauré nickel chrome ?

Dernière modification par lapin.modeste (30-03-2008 08:46:56)


Attention ! Un lapin peut en cacher un autre...

Hors ligne

#29 30-03-2008 18:26:34

Papili95
Membre
Inscription : 07-09-2006
Messages : 276

Re : Restauration châssis : mon expérience

Salut à tous. Au départ c'était pas très cher, avec plein de pièces. A l'arrivée après transport etc environ 700 € sans les pièces en plus suite à une embrouille avec le véritable propriétaire de l'épave.. Mais comme disait ma grand mère " il faut être pris pour être appris" raison pour laquelle j'en fais profiter tout le monde. Pour la suite voir mon site

http://pagesperso-orange.fr/Jeanpaul.pe … index.html

Hors ligne

#30 31-03-2008 18:54:37

marc50
Membre
Inscription : 02-03-2008
Messages : 42

Re : Restauration châssis : mon expérience

moi quand je mai le crique de bord et que je leve sa s'enfoce ,tu croi que je peut le soigner


french touche

Hors ligne

#31 31-03-2008 22:44:57

Papili95
Membre
Inscription : 07-09-2006
Messages : 276

Re : Restauration châssis : mon expérience

Salut Marc. Difficile de dire sans voir mais à priori c'est mal parti tel que tu décris la chose. Essaye de sonder avec un tournevis à plusieurs endroits. S'il passe au travers ton châssis est cuit. Désolé..

Hors ligne

#32 08-07-2008 04:58:39

Reivilo
Banni(e)
Inscription : 21-08-2007
Messages : 13 679

Re : Restauration châssis : mon expérience

Pfiouuuuuuu !! Magnifique.
Bravo !

Hors ligne

#33 24-07-2008 15:47:45

gus
Membre
Inscription : 10-10-2006
Messages : 100

Re : Restauration châssis : mon expérience

je viens de lire ton topic et bravo
dommage que certaines etapes comme la realisation de tole pliées et le soudage ne soient pas a la portée de tous le monde

peut etre un jour une boite proposera comme pour les deuches un chassis neuf pour un prix correct  !!!!!! ca en sauverait un paquet de nos trelles !!!!

gus


gus

Hors ligne

#34 17-05-2012 00:17:13

colibri
Membre
Lieu : Auxerre (89)
Inscription : 15-07-2011
Messages : 1 915

Re : Restauration châssis : mon expérience

bonsoir a tous
petit detterage ::
j'ai relu plusieurs tutos sur le réfection de chassis? mais, (j'ai peut etre mal lu ) il n'est pas fait mention des épaisseurs de toles !! ??
qui peut me donner qqs indications par avance  merci !!

Hors ligne

#35 17-05-2012 16:40:06

sampiero
Membre
Lieu : 77 brie ct robert
Inscription : 08-05-2012
Messages : 121

Re : Restauration châssis : mon expérience

salut    pour l épaisseur de tôle je sais pas .......

mais pour la restauration du châssis je dit chapeau

Hors ligne

Pied de page des forums